UDAC 94
UDAC Val-de-Marne
 
UDAC 94
 
UDAC Val-de-marne
 

Cérémonies

L'UDAC 94 est une association  d'associations, son bureau est donc composé de dirigeants impliqués et ayant déjà des responsabilités. Mais l'UDAC par définition est départementale. Elle se doit  de participer aux cérémonies départementales. Mais comment faire quand les horaires locaux et départementaux sont identiques?. Nous n'avons pas le don d'ubiquîté. Ce problème délicat est posé à tous les préfets succesifs.  Il figure  dans toutes nos motions "cérémonies", que vous retrouverez chaque année dans les sous-rubriques de la rubrique "Congrès&AG". Notre position est identique d'une année sur l'autre. Vous y lirez notre doctrine  sur la présence aux cérémonies : l'UDAC a là dessus depuis toujours une position ferme et  très claire. Nos associations constitutives restent indépendantes et libres de leurs choix personnels.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'UDAC et le bleuet

L'UDAC 94 répercute avec plaisir la demande  des Directeurs de l'ONACVG 94 et incite toutes ses associations et ses adhérents à participer à cette grande oeuvre et à porter fièrement l'insigne du bleuet  lors de toutes les cérémonies officielles. Vous trouverez le rappel de cette action en cliquant sur bleuet de France

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

CALENDRIER des cérémonies  2016

Veuillez vous reporter à la rubrique calendrier . Ce calendrier  comporte nos dates de réunion, mais également celles de toutes les cérémonies. Vous pouvez obtenir une présentation classique en  revenant à la page de garde et en utilisant le calendrier situé en dessous de toutes les rubriques. Il suffit de cliquer sur les jours surlignés pour avoir les informations à gauche.

  

L'UDAC 94 et son drapeau étaient présents aux nombreuses cérémonies départementales passées (Indochine, concours de la Résistance, 18 juin, Jean Moulin, combats de Champigny, harkis, "justes", 11 novembre ), 

Comme tous les ans, nous déposons une gerbe les 16 octobre  à Notre-Dame-de-Lorette. Photos 2013 ci-dessous :.

 

.____________________________________________________________________________________

 19 mars 2016

Journée Nationale du souvenir à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie. Dans le Val-de-Marne un dépot de gerbe aura lieu à la stèle de Bonneuil à 9 h.

 La cérémonie Départementale  officielle s'est  déroulée à Créteil devant le  Mémorial d'AFN  à 14h avec ravivage de la flamme sacrée et en présence des plus hautes autorités civiles et militaires du département.

Dans les autres  communes du Val-de-Marne l'Udac94  a  proposé la lecture du message  suivant:

   MESSAGE du 19 MARS 2016 de l’UDAC 94 proposé dans les COMMUNES

54 ans, déjà, nous séparent de cette date officielle du cessez-le-feu et c’est encore et toujours avec une profonde émotion que nous sommes aujourd'hui rassemblés pour, ensemble, rendre un hommage solennel à toutes les victimes civiles et militaires, nos frères d’armes, de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.
Ce 19 Mars 1962, à midi, le Général AILLERET, sur ordre du Président de la République, le Général de Gaulle, proclamait le cessez-le-feu sur l’ensemble du territoire Algérien, ce qui devait mettre un terme à ce que l'on appelait pudiquement:
« Les événements d'Algérie », pour les civils et ‘’Le maintien de l’ordre,’’ pour les militaires, mais qui, en réalité, fut une véritable guerre, longue, éprouvante, sanglante, enfin reconnue comme telle par la loi (n° 99-882 du 18 octobre 1999). Elle a mobilisé non seulement les militaires de carrière mais aussi, sur toute sa durée, environ deux millions d'appelés du contingent, c'est-à-dire vous, comme moi, contraints de quitter nos villes, nos villages, nos métiers, nos familles, pour répondre à l'appel de la Nation et ainsi accomplir notre devoir de citoyen.
Cette date du 19 mars correspond, aujourd'hui, à un hommage officiel de la Nation, désormais intitulée « Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc » par la Loi (n° 2012-1361) du 06 Décembre 2012,
Certes au-delà de cette date du cessez-le-feu, le décompte des morts et des disparus ne cessa pas, et il fut aussi signe de douleur et d’incompréhension pour celles et ceux qui, attachés à la souveraineté de la France en Algérie, se voyaient contraints d'abandonner leur terre natale. Pour eux, comme pour les supplétifs qui n'imaginaient pas d'autre avenir que dans la France, le cessez-le feu équivalait à un abandon, à un basculement dans l’inconnu, à l’exil et à la perte de tous repères.
Durant toutes ces années de guerre, ce sont près de 30 000 soldats de tous grades qui y laissèrent leur vie, dont 275 Val-de-Marnais, rentrés au pays dans un cercueil, laissant leurs familles dans une profonde détresse; 300 000, environ, en sont revenus malades, blessés ou définitivement traumatisés. Ce sont aussi des milliers de civils de souche européenne, plus de 100 000 supplétifs et des centaines de milliers d'Algériens, qui furent tués, assassinés ou pire qui disparurent.
A travers cette cérémonie, nous voulons donc honorer la mémoire, de toutes celles et de tous ceux qui, militaires ou civils, Français comme Algériens sont morts sur un sol, alors partie intégrante de la France, avant et après le cessez-le-feu, et nous y joignons celles et ceux qui sont tombés dans les combats en Tunisie et au Maroc.
Cette commémoration doit aussi être l'occasion de regarder vers l'avenir et d'exprimer notre souci d'apaisement et de réconciliation de part et d'autre de la Méditerranée mais aussi à l'intérieur de notre pays.
Aujourd’hui, plus que jamais, face aux nouveaux dangers qui nous menacent, construisons un monde solidaire, fraternel, enfin en Paix.
Vive la République, Vive la France !

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Rappel pour mémoire du  Message du 19 mars 2015:

C'est encore et toujours avec une émotion partagée que nous sommes aujourd'hui rassemblés pour, ensemble, rendre un hommage solennel à toutes les victimes, civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.
Cette date du 19 mars correspond, aujourd'hui, à un hommage officiel de la Nation, désormais instituée « Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc » par la Loi du 06 Décembre 2012.

Le cessez-le-feu fut accueilli, à l’époque, avec soulagement par une grande majorité de nos compatriotes, parce qu'il signifiait –en principe- l’espoir d’unretour proche en métropole pour les appelés du contingent et la joie pour les mères, de revoir leurs fils vivants.

 Malheureusement, le décompte des morts ne s'arrêta pas à cette date officielle du cessez-le-feu, date qui   fut aussi signe de douleur et d’incompréhension pour celles et ceux qui, attachés à la souveraineté de la France en Algérie, se voyaient contraints d'abandonner leur terre natale. Pour eux, comme pour les supplétifs qui n'imaginaient pas d'autre avenir que dans la France, le cessez-le feu équivalait à un basculement dans le drame, les déchirements, les disparitions et l'amplification d’événements sanglants.
 
 Durant toutes ces années de guerre, ce sont près de 30 000 soldats de tous grades qui y laissèrent leur vie, 300 000, environ, en sont revenus malades, blessés ou définitivement traumatisés. Dans le Val-de-Marne près de 300 sont rentrés au pays dans un cercueil remis aux familles dans la plus grande discrétion, laissant ces dernières dans une profonde douleur.

Ce sont aussi des milliers de civils de souche européenne, plus de 100 000 supplétifs et des centaines de milliers d'Algériens, qui furent tués, assassinés ou qui disparurent.

 A travers cette cérémonie, nous voulons donc honorer la mémoire, sans exclusive, de toutes celles et de tous ceux qui, militaires ou civils, Français comme Algériens sont morts sur un sol, alors partie intégrante de la France, avant et après le cessez-le-feuet nous y joignons celles et ceux qui sont tombés dans les combats en Tunisie et au Maroc.
 
 Cette commémoration doit aussi être l'occasion de regarder vers l'avenir et d'exprimer notre souci permanent d'apaisement et de réconciliation de part et d'autre de la Méditerranée mais aussi à l'intérieur même de notre pays.
 
 Aux hommes et aux femmes de bonne volonté offrons notre message d'espoir, de Paix et de Fraternité.
 Vive la République, Vive la France ! 
L’UDAC 94

 

 
 

© Copyright 2013 - udac 94- Tous droits réservés

Novembre 2017
LuMaMeJeVeSaDiSem
010203040544
0607080910111245
1314151617181946
2021222324252647
2728293048
U.D.A.C 94
Entrée Est
15 rue Henri Cardinaud
94000 CRETEIL

Tél. : 09 52 89 32 99
Mail UDAC 94 udac94@sfr.fr